Collège des médecins

Je suis probablement un des rares thérapeutes qui a reçu de bons commentaires d’un enquêteur du collège des médecins.

En 2003 je recevais la visite d’un enquêteur du collège des médecins, monsieur Ken Holland. Un homme très gentil et sympathique.

Il venait me voir concernant ma publicité. En fait il me disait qu’on ne peut pas mentionner dans une pub qu’on est un spécialiste de la santé, aussi qu’on ne peut pas dire aux gens qu’ils ne doivent pas prendre leurs médicaments chimiques ou prescrits par un médecin. Chose d’ailleurs que je n’ai jamais faite. J’ai même radié une thérapeute qui mettait justement dans sa publicité de journal que le corps peut se guérir sans médicament chimique. Elle a été radiée après avoir été avisée à plusieurs reprises de changer son message, mais mes demandes étaient restées sans réponse. Si vous écoutez ­ les émissions J.E. et la facture, la plupart des thérapeutes poursuivis disent aux gens de ne pas prendre leurs médicaments­­­

Voici ce qui est en fait ressorti de ma rencontre avec le collège des médecins, rencontre d’environ 45 minutes qui avait été enregistrée et que je garde précieusement.

 

M Ken Holland dit  après avoir rencontré deux personnes que j’avais traitées et qui ont donné leurs commentaires sur ce que je fais.

M.Holland a dit :

  1. M.Couture vous avez l’air d’une personne compétente et intègre vous ne semblez pas profiter des gens en leurs faisant des traitements inutilement. Car il y a beaucoup de thérapeutes qui profitent de la maladie des gens pour s’enrichir certains disent même à leurs clients qu’ils auront besoin de 50 ou 100 traitements. Je ne comprends pas comment on peut dire ça.

 

À une question d’une ex-infirmière de l’hôpital de Joliette Michèle Hétu qui a dit à l’ enquêteur qu’elle avait vu 4 médecins à l’hôpital, car elle avait une costo-chondrite soit une inflammation de la cage thoracique depuis 6 ou 8 mois et qu’aucun médecin n’avait pu l’aider et même les anti-inflammatoires puissants ne donnaient rien. Elle ne pouvait plus travailler ni dormir. Elle a mentionné à l’enquêteur qu’elle était venue me voir 2 fois, la première fois elle avait 50% moins de douleur et 2e fois elle n’avait plus aucune douleur. Ce à quoi Ken Holland a répondu spontanément : (ça, c’est l’oratoire St-Joseph).

Note

Nous n’avons pas le droit de mettre les noms des thérapeutes suspendus sur notre site. Vous pouvez vérifier la compétence d’un thérapeute en appelant l’école. Par contre on peut mentionner les raisons d’une radiation.

Un thérapeute a été radié pour avoir fait faire de fausses cartes d’identité se donnant un titre qui n’existe pas. (Accrédité)

Non-respect du code de déontologie.